La Petite Séduction

Entre vents et marées…
Cloridorme séduit Anthony !

Pierre-Paul Côté, pour la Municipalité de Cloridorme et le Journal Le Phare

En août 2009, en collaboration avec Jacques-Noël Minville, coordonnateur du journal Le Phare, la Corporation Municipale de Cloridorme entreprend des démarches afin de séduire un ou une artiste. C’est au printemps 2012 que la Municipalité reçoit une offre ferme de Radio-Canada, offre à laquelle elle s’empresse d’accepter après avoir consulté les conseillers.

Peu après cette réponse affirmative de la Municipalité, Radio-Canada dévoile le nom de l’invité que Cloridorme à séduire : ANTHONY KAVANAGH.

Suite au travail préliminaire des recherchistes,  un comité est formé et une liste de suggestions d’activités est fournie à Radio-Canada qui y apporte une réponse fort intéressée tout en précisant ce qu’on attend de la Municipalité et de ses citoyens. Mentionnons ici que ce qui est suggéré doit être soumis obligatoirement à l’approbation de Radio-Canada. Plusieurs scénarios circulent et la Municipalité, de par son comité, distribue des responsabilités à quelques volontaires qui ont à concevoir des blocs d’activités plus ou moins difficiles à réaliser.

Les défis à surmonter dans une municipalité où la population est peu nombreuse, soit un peu plus de 600 personnes, sont : travailler en équipe, susciter l’intérêt auprès de la population partagée quant au succès du projet, monter des plans de cueillette de fonds, solliciter des commanditaires, trouver les sommes nécessaires sans toucher au budget municipal, répondre aux objections de certains irréductibles qui mettent des bâtons dans les roues de la machine… Finalement, Cloridorme soumet le thème : « L’association avec Haïti. » Suite à des réflexions apportées par Francis Darche de l’équipe dirigeant le tournage de l’émission, le « jumelage-partage » entre Cloridorme et Haïti s’inscrit dans le projet du Docteur Joseph Rémy qui œuvre en Gaspésie, à Grande-Vallée pour nous, depuis près de 27 ans. Son projet « Konbite pour Haïti » jumelle Cloridorme au village de Balan. Rappelons que les origines d’Anthony sont haïtiennes. Pour le Dr Rémy, il se dit Haïtien d’origine, mais Gaspésien dans l’âme.

Samedi, le 7 juillet, c’est le début de l’aventure du tournage de la « Petite Séduction ». Sans tout dévoiler des trois jours passés avec l’équipe, permettez que l’on dise que dans le bloc 1, on a illustré l’Encycloridorme qui rappelle à Anthony qu’il a appris beaucoup dans l’encyclopédie orange de sa grand-mère et qu’à Cloridorme aussi, on peut apprendre en ouvrant les portes du savoir, que ce soit avec un C, un F ou un K.  Très impressionnés, nos invités se laissent charmer et surtout bercer par les vagues et les vents. Au bloc 2, Anthony se laisse guider et vit l’expérience de la pêche avec transformation du poisson qui se rend immanquablement à l’assiette du dégustateur. Au bloc 3, on nous fait revivre un fait historique à travers les yeux d’Éphrem qui a vécu le drame de la Torpille du Cap St-Yvon. Cet enfant devenu adulte revit l’expérience qui l’a marqué en ce 8 septembre 1942. Au bloc 4, nous découvrons la Gaspahïti à travers la nourriture, la danse, les témoignages et le dévoilement d’une plaque illustrant la générosité des gens de Cloridorme envers Haïti qui a vécu une grande épreuve. Au bloc 5, c’est la fête à la Halte de St-Yvon où l’on apprend avec joie que la « Petite Séduction »prendra l’affiche à Radio-Canada  pour une huitième année.  Sous la gouverne de Dany Turcotte. l’âme de la Petite Séduction. Nos deux invités prennent le temps de remercier toute la population pour leur chaleureux accueil. Pascal Côté chante la chanson du 175e de Cloridorme qu’il a composée et adaptée pour la circonstance avant de poursuivre la fête avec le groupe Cap-Renard.

Suite à cette activité qui a su rassembler la majorité des habitants de Cloridorme accompagnés d’amis et de parents venant des villages avoisinants, nous pouvons affirmer sans fausse modestie : MISSION ACCOMPLIE.

Au comité organisateur, aux bénévoles qui ont apporté leur contribution, aux donateurs et à toutes celles et ceux qui ont bien voulu se laisser guider, à la population qui a apporté sa collaboration, sachez qu’Anthony Kavanagh ainsi que Dany Turcotte ont été séduits par votre accueil et votre générosité durant cette fin de semaine où un village que l’on dit parfois petit, s’est mobilisé et a vécu dans la solidarité, une véritable expérience dont on parlera encore longtemps.

Que la vitalité dont nous avons fait preuve durant cette fin de semaine, nous permette d’espérer un avenir prometteur et la réalisation de nos espoirs les plus profonds. ENSEMBLE, TOUT EST POSSIBLE.

( Texte a paru dans le Journal Le Phare  Volume 20  /  Numéro 5  / Juillet 2012 )

Photos : Jacques-Noël Minville – Journal Le Phare

DSC_0474

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *